Les + Récents

L’échange téléphonique entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen après la défaite de cette dernière a été dévoilé

spot_img

France – Après sa défaite à l’élection présidentielle, ce dimanche 24 avril, Marine Le Pen s’est entretenue avec Emmanuel Macron. On vous apporte, ci-après, plus de détails concernant cet échange téléphonique. 

Il s’agit là de la deuxième défaite consécutive pour Marine Le Pen face à son adversaire, chef d’État actuel, Emmanuel Macron. En effet, ce dernier a récolté, dimanche dernier, 58% des suffrages exprimés. Quant à la représentante du Rassemblement National, arrivée deuxième dans le classement, elle a cumulé à son tour près de 42% des voix. En fait, ce scénario est peu surprenant, si on tient compte des résultats des sondages de vote effectués avant le second scrutin. 

Sachant que les proches de Le Pen, eux aussi, étaient au courant du résultat final, quelques minutes avant l’annonce. Et cela, d’après ce qu’a révélé le chef de service politique de BFMTV. « Les proches de Marine Le Pen découvrent sur leur téléphone les résultats de leurs circonscriptions ou des bureaux de vote qu’ils connaissent », a-t-il déclaré. Avant de continuer : « Marine Le Pen a perdu plus largement que prévu ».

À vrai dire, cette désillusion au goût amer a jeté son ombre sur les extrêmes droites. Toutefois, il est hors de question pour la fille de Jean-Marine Le Pen de jeter l’éponge. En tout cas, c’est ce qu’on a pu comprendre de son discours ce dimanche. « Nous lançons ce soir cette grande bataille que je mènerai, avec tous ceux qui ont la nation chevillée au corps », déclare la politicienne. Il est à noter que les élections législatives auront lieu le 12 juin 2022. 

Marine Le Pen fière de son parcours présidentiel !

Bien que les militants de la femme politique soient déprimés suite à cette désillusion, la maman de Jehanne ne voit pas le sort des urnes d’un mauvais œil. Bien au contraire, elle était très fière de son ascension politique. Eu égard du score obtenu en 2017 qui avoisine les 33,9%. C’est donc près de 2,6 millions d’électeurs supplémentaires qui ont glissé un bulletin « Marine Le Pen » dans l’urne, par rapport à 2017. 

Un bon indice qui va certainement encourager la cheffe de l’extrême droite à se représenter à l’élection présidentielle de 2027. En fait, la femme en question ne rejette pas cette hypothèse. Elle a d’ailleurs fait allusion à ça, lors de son échange téléphonique avec le président réélu. Dans le détail, la native de Neuilly-sur-Seine a cherché le numéro de son rival quelques minutes après avoir découvert le résultat.

« Personne n’a le numéro de portable d’Emmanuel Macron », raconte Sébastien Chenu (député RN du Nord) à BFMTV. Selon des informations du média susmentionné, « elle lui dit qu’au rythme où nous progressons, dans cinq ans, elle lui souhaite de ne pas se représenter parce que cette fois-ci, ce sera très probablement la bonne pour elle ». Rappelons, par ailleurs, que c’est au Pavillon d’Armenonville, en lisière du Bois de Boulogne, que la candidate a appris la victoire de l’époux de Brigitte Macron. 

Partager :

Tendance

à ne pas rater