Les + Récents

âge de départ à la retraite en France : Emmanuel Macron donne plus d’informations

spot_img

Qualifié au deuxième tour de la présidentielle 2022, Emmanuel Macron tient à donner plus d’informations quant à l’âge de départ à la retraite en France. Insoelite vous en dit plus. Alors, restez branché !

Ce n’est un secret pour personne, l’âge de départ à la retraite en France fait toujours l’objet de préoccupations des citoyens. C’est pour cela qu’Emmanuel Macron a mis en lumière cette problématique. Afin de justifier sa position à cet égard. Si vous voulez en savoir plus, ça tombe à pic ! On vous livre dans cette édition, du 13 avril 2022, plus de détails quant à cette affaire. 

En fait, la rivale du président sortant pourrait se servir de cette controverse, qui entrave le parcours de l’époux de Brigitte depuis longtemps. Ainsi, la politicienne envisage de diminuer l’âge du départ à la retraite et le ramener à 60 ans. Et cela, concerne les personnes qui ont commencé le travail avant 20 ans et ayant accumulé 40 ans de cotisations.

À vrai dire, cette résolution pourrait renverser la balance en faveur de la candidate du RN. Cependant, Gabriel Attal a déjà remis en question la faisabilité de cette probable décision. En effet, le porte-parole du gouvernement estime que ladite résolution est un acte purement impulsif. Il a insisté, entre autres, sur le fait de prendre les décisions en connaissance de cause. En l’occurrence, ce n’est absolument pas le cas avec la résolution de Le Pen. 

Emmanuel Macron se dit prêt à discuter les détails de son projet de réforme

Le président actuel de la République a été souvent mis sous pression quant au sujet susmentionné. De ce fait, il se dit prêt à en discuter. « Les 65 ans ne sont pas un dogme », a-t-il fait savoir lors de son déplacement dans le Pas-De-Calais. Selon BFMTV, le locataire de l’Élysée envisage de réduire, lui aussi, l’âge de la retraite jusqu’à 64 ans. Par ailleurs, il vise à recourir à un référendum pour mieux cerner les points de divergences. 

Et cela, en cas de sa réélection. Ainsi, le quadragénaire propose une nouvelle méthode pour mettre en œuvre son projet de réforme, tout en gardant la progression de la société française. « Dès la réforme passée durant le quinquennat, on va décaler l’âge légal de 4 mois chaque année. À partir de 2023 », a-t-il initié. Avant d’ajouter : « il y aura quatre mois de décalage, quatre mois l’année d’après, ce qui veut dire qu’on arrivera autour de 64 ans en 2027-2028 ». De ce fait, nous découvririons l’efficacité de cette méthode probablement dans l’avenir !

Partager :

Tendance

à ne pas rater