Les + Récents

Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse ruinée et endettée jusqu’au cou, elle demande l’aide des citoyens

spot_img

France – Après sa désillusion au premier tour de la présidentielle de 2022, Valérie Pécresse devrait faire face à une nouvelle crise ! On vous livre ainsi plus de détails quant à cette affaire dans les lignes suivantes.

L’échec a certainement des répercussions ! Et ce, sera effectivement le cas pour Valérie Pécresse après avoir été éliminée du premier tour de la présidentielle 2022. De ce fait, il se trouve que celle qui était la plus riche entre les douze candidats est désormais endettée jusqu’au cou ! Si vous voulez en savoir plus, vous n’avez qu’à lire l’intégralité de cette édition du 11 avril 2022. 

Déception, désillusion ou encore frustration. Tous ces mots ne peuvent qualifier les émotions que Les Républicains ont ressenties hier soir ! À vrai dire, beaucoup d’espoirs ont été épinglés sur la politicienne en vue de décrocher un siège au second tour. Cependant, les aspirations des membres du grand parti de la droite sont tombées à l’eau, quelques secondes après l’annonce des résultats. 

En effet, la femme de Jérôme Pécresse a rassemblé moins de 5 % des suffrages, soit 4,8 % ! Ainsi, elle se trouve au cinquième rang, derrière Macron, Le Pen, Mélenchon et Zemmour successivement. À vrai dire, cette chute était peu surprenante, en tenant compte des difficultés survenues auparavant. Notamment le meeting raté et peu convaincant de la politicienne au Zénith de Paris.

Les Républicains : de la survie politique à la crise financière !

Il semblerait que la formation politique ait mis un pied dans la tombe ! En fait, au-delà de la défaite historique de Pécresse, il s’avère qu’une crise financière se profile à l’horizon ! Et cela, dans le sens où le parti politique ne pourra pas bénéficier du remboursement de CNCCFP qu’à hauteur de 4,75% des frais engagés. N’ayant pas atteint le seuil fixé, Valérie et ses députés sont obligés de financer ces dépenses de leur propre poche.

Il est à noter, en outre, que seuls les prétendants dépassant les 5 % des suffrages auront droit à un remboursement qui avoisine les 47,5%. Soit jusqu’à huit millions d’euros. En conséquence de quoi, la candidate malheureuse au premier scrutin a lancé un appel d’aide. « Nous n’avons pas atteint les 5%  […] Je suis endettée à hauteur de 5 millions d’euros », déclare-t-elle. Avant d’ajouter : « Je lance ce matin un appel national aux dons. J’ai besoin de votre aide d’urgence d’ici le 15 mai ».

Sans grande surprise, ce recours n’est pas passé inaperçu. En effet, les concitoyens d’Emmanuel Macron ont pointé du doigt la maman des trois enfants. Et pour cause ? Les déclarations de patrimoine accordées à la HATVP le mois dernier. On tient à vous rappeler qu’elle a figuré en première position. Et cela, avec une fortune qui s’élève à environ de 10 millions d’euros !

Partager :

Tendance

à ne pas rater