Les + Récents

Jean-Luc Mélenchon tacle Jean-Michel Blanquer « Crétin, bon à rien »

spot_img

Le député français, Jean-Luc Mélenchon n’a pas mâché ses mots pour critiquer le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer. Insoelite dévoile pour vous tous les détails dans cette édition du vendredi 14 janvier 2022.

En effet, plusieurs syndicats enseignants en France ont organisé une manifestation dans les rues de la capitale parisienne. Et ce, afin de protester contre le protocole sanitaire dans les établissements scolaires mis en place par le ministère de l’Éducation. Présent au mouvement, Jean-Luc Mélenchon n’a pas manqué de tacler sévèrement Jean-Michel Blanquer.

Voulez-vous en savoir davantage sur ce sujet ? Ne bougez pas ! Insoelite expose pour les propos du candidat LFI à la présidentielle. Effectivement, l’homme politique français a participé au rassemblement des acteurs de l’école à Paris. Ces derniers se sont mobilisés en masse pour dénoncer la mauvaise gestion de la crise sanitaire dans les écoles.

Jean-Luc Mélenchon a soutenu les enseignants en grève. En outre, il a profité de cet événement pour s’attaquer rudement au premier responsable de l’Éducation à l’Hexagone. Ce dernier avait annoncé un nouveau protocole sanitaire. Cela, à la veille de la rentrée du 3 janvier, à travers le média Parisien. « Un signe de mépris envers le personnel éducatif », estiment les manifestants.

Jean-Luc Mélenchon dénonce le protocole sanitaire

« C’est ça qu’a réussi Blanquer. Il a à moitié démoli l’école. Mais il a réussi à mettre tout le monde d’accord, c’est pas mal », a déclaré le député français. Loin de s’arrêter là, le candidat de la France insoumise a poursuivi « Un crétin pareil est utile… Il faut laisser leur chance aux bons à rien ».

Lors de la même intervention, il a dénoncé le protocole sanitaire en vigueur dans les écoles. Il a réclamé notamment l’installation des purificateurs d’air dans l’ensemble des salles. Le même locuteur a demandé, en effet, à la tutelle d’accepter les tests salivaires comme preuve de non-infection.

Partager :

Tendance

à ne pas rater