Les + Récents

Dimitrie Payet « J’ai peur d’effectuer des corners » confie après le match OL – OM

spot_img

France – Le milieu de terrain de l’OM, à savoir Dimitrie Payet s’exprime sur son agression du dimanche dernier. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous. 

Les stades de football sont un lieu où se retrouvent différents supporteurs pour assister à la prestation de leur équipe préférée. Cependant, il se trouve que de temps à autre, quelques personnes sont responsables d’actes immoraux au sein de l’arène footballistique. Ça a, d’ailleurs, été le cas ce dimanche pendant le match qui a opposé l’Olympique de Marseille à l’OL. En effet, c’est très précisément Dimitrie Payet qui a été victime d’une agression.

Vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous révèle, dans ce nouveau numéro d’Insoelite, plus de détails à cet égard. Pour commencer, on précisera que l’auteur de l’attaque a été identifié et a été arrêté juste après son acte. Celui-ci a donc été accusé d’avoir jeté une bouteille d’eau sur le visage de l’ancien international français alors que ce dernier se préparait à effectuer un corner. 

Ce qui a mené à l’arrêt du match après cinq minutes seulement du coup d’envoi. Si la blessure n’a pas été trop grave sur le plan physique, le meneur de jeu marseillais reste, toutefois, traumatisé par cet incident. « J’ai maintenant peur d’effectuer des corners lorsque je joue à l’extérieur », a-t-il confié.

Avant d’ajouter : « J’étais choqué, seul, sur la table de soins. J’étais dans l’incapacité totale de reprendre la rencontre ». Encore secoué, le footballeur de 34 ans continue en déclarant : « Je suis encore, même aujourd’hui, sous le choc. Ce n’est pas la première fois que je suis victime de ce genre de faits ». C’est pourquoi, le joueur décide cette fois-ci de porter plainte.

L’affaire sera portée en justice ?

Effectivement, c’est ce qu’on a pu comprendre de ce qu’a partagé le magazine Purepeople. En outre, et comme cité précédemment, l’auteur de cette agression a été arrêté par les forces de l’ordre. Il s’agit donc d’un jeune homme âgé de 32 qui répond au nom de W.S. Ce n’est pas tout ! Trois autres supporteurs ont été placés en garde-à-vous.

Cependant, deux d’entre eux ont été relâchés à cause du manque de preuves contre eux. Tandis que le dernier jeune homme âgé à peine de 17 ans va être jugé par le juge des enfants de Bourg-en-Bresse pour détention d’un fumigène. Pour revenir au suspect principal dans l’agression de Dimitrie Payet, il sera jugé, ce mardi, pour « violence avec arme par destination dans une enceinte sportive ». Et ce, au niveau de la 14e chambre du tribunal correctionnel de Lyon.

Partager :

Tendance

à ne pas rater