Les + Récents

Femme de Renaud Lavillenie : qui est Anaïs Poumarat ?

spot_img

France – Insoelite vous dévoile aujourd’hui tout ce que vous devez savoir sur la femme de l’athlète français Renaud Lavillenie. 

Il ne reste plus que quelques jours maintenant avant la fin des Jeux Olympiques de Tokyo. Pour la peine, Insoelite va vous permettre de faire plus ample connaissance avec la femme du perchiste Renaud Lavillenie. Celle-ci répond donc au nom d’Anaïs Poumarat. Pour certains d’entre vous, ce nom vous est peut-être familier. 

Et pour cause, comme son mari, Anaïs Poumarat pratique également le sport de saut à la perche. La jeune athlète a d’ailleurs eu le mérite d’être élue championne de France de la discipline en 2015. Ce n’est, toutefois, pas la seule activité qu’exerce la jeune femme. En effet, Anaïs est également la fondatrice d’une petite entreprise.

Celle-ci est spécialisée en design. C’est-à-dire tout ce qui touche à la conception des affiches publicitaires, des cartes de visite. En plus des couvertures de livres. Concernant sa romance avec le perchiste Renaud Lavillenie, elle a débuté il y a plusieurs années maintenant. Soit en 2007. Ce qui a mené aux fiançailles des tourtereaux en février 2017. 

Renaud Lavillenie : papa et mari comblé 

Une union qui a finalement donné naissance, le 14 juillet 2017, à une petite fille qui se prénomme Iris. Un an plus tard, les parents comblés décident de sceller leur amour en se mariant en septembre 2018 à la mairie de Clermont-Ferrand.

De son côté, Renaud Lavillenie s’estime très chanceux d’être le papa d’Iris et vit sa paternité en étant un parent épanoui. Dans une ancienne entrevue accordée au média spécialisé L’Équipe, l’athlète confie que cette naissance l’a aidé à « voir la vie différemment ».

Contrairement à son rôle de perchiste où tout est centré sur lui plus que sur les autres, son rôle de papa lui permet de se centrer sur autre que lui. Sa fille compte sur son dévouement « pour avancer et grandir », déclare l’athlète. Selon lui, « la paternité vous rappelle forcément qu’il y a des choses plus importantes dans la vie que sauter à la perche ».

Partager :

Tendance

à ne pas rater