in

Vidéo. Nabilla paie une amende de 20.000 euros après avoir parlé sur le Bitcoin

nabilla bitcoin

France – La reine des Anges qui n’est nulle autre que Nabilla, se voit infliger une amende dont le montant s’élève à 20.000 euros après avoir fait la promotion du Bitcoin sur Snapchat il y a deux ans. Insolelite vous en dit plus, ce jeudi 29 juillet 2021. 

L’ancienne vedette de la télé-réalité ne fait pas seulement la promotion de sa propre marque de beauté, mais aussi d’autres services. Ayant une communauté qui pèse sur les réseaux sociaux, celle qui partage le même toit avec Thomas Vergara, sélectionne pour ses fans les plans qui sont, à ses yeux, bénéfiques. En faisant la promotion d’un service boursier, celui du Bitcoin en l’occurrence, Nabilla s’est vu infliger une amende de 20.000 euros. 

En effet, la femme d’affaires qui s’est fait passer la bague au doigt récemment a été sommée de payer une amende astronomique après avoir vanté les services financiers du Bitcoin en 2018. C’est en tout cas ce que rapporte le média français Le Monde dans un article paru hier. 

La jolie brunette a par la suite accepté de payer l’amende et de faire également un mea culpa sur les réseaux sociaux. C’est sur Snapchat qu’elle a tenu à s’expliquer à ce sujet. En préambule, elle tient à rappeler que le nœud de l’affaire date de quatre ou cinq ans, sans pour autant indiquer la date exacte. Elle raconte alors qu’elle avait parlé du Bitcoin puisqu’elle croit fort en la cryptomonnaie. 

Nabilla explique qu’elle a précisément indiqué que « le Bitcoin est une monnaie sûre ». Cependant, poursuit-elle, « dans la bourse, rien n’est vraiment sûr ». C’est pour cette raison d’ailleurs qu’elle a donc accepté de payer la monde. « C’est vrai que j’ai accepté de payer une amende de 20.000 euros », confirme-t-elle.  

Amende au sujet du Bitcoin : le mea culpa de Nabilla 

La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) surveille les contenus partagés par les influenceurs. Pour une story Snapchat partagée il y a des dizaines de mois, la jolie vedette de la télé-réalité des Anges a écopé une amende des plus lourdes pour pratiques commerciales trompeuses. 

La jeune influenceuse Nabilla reconnaît ses torts et en parle ouvertement sur les réseaux sociaux. En effet, elle a partagé un tweet dans lequel elle est revenue sur le sujet. Je « ne suis pas au-dessus des lois et j’assume les conséquences de mes actes », écrit-elle. 

Ce « métier est nouveau et nous n’avons toujours pas de réglementation stricte », ajoute-t-elle par la suite. Aux yeux de Nabilla, la réglementation pour les métiers d’influenceurs n’est pas très claire. « J’espère que cet accord permettra d’éveiller les consciences et la nécessité d’encadrer notre activité », écrit-elle un peu plus loin. 

La communauté de Nabilla a vite réagi à son tweet. Un bon nombre d’internautes qui ont apprécié sa réaction l’ont épaulé. Tandis que d’autres ont estimé que la réglementation à ce sujet est claire, contrairement à ce que pense la femme de Thomas Vergara.

madeleine malonga origine

Madeleine Malonga : origine, taille, âge.. ce qu’il faut savoir

teddy riner origine

Teddy Riner : origine, salaire, taille, poids.. Ce qu’il faut savoir