in

Voici pourquoi Clarisse Agbegnenou a serré Tina Trstenjak (vidéo)

Clarisse Agbegnenou Tina Trstenjak

France – La championne olympique de judo, Clarisse Agbegnenou, a tenu les choses au clair en expliquant la nature de sa relation avec la judokate Tina Trstenjak et pourquoi elle l’a serrée dans ses bras. Insoelite vous dévoile tous les détails ce mercredi 28 juillet.

En effet, la judokate, Clarisse Agbegnenou a offert à la France sa deuxième médaille d’or dans les JO 2021, en dominant Tina Trstenjak. Cependant, à la fin du combat, une séquence insolite a eu lieu sur le tatami. En effet, la jeune sportive a serré son adversaire très fort dans ses bras. Ainsi, la championne du monde s’est exprimée sur la relation qu’elle entretient avec la Slovène et a expliqué son acte affectif. 

Effectivement, à la fin de la finale qui a opposé Tina Trstenjak et Clarisse Agbegnenou, cette dernière a sauté dans les bras de son adversaire. Une scène qui a surpris beaucoup de personnes. Ainsi, celle qui a porté le drapeau de l’Hexagone à la cérémonie d’ouverture a fait état de la relation d’amitié qui relie les deux judokates. « Je l’ai serrée dans mes bras parce qu’avant tout, on est quand même amies ».

C’est ce qu’a déclaré la judokate française. Cela, à l’issue d’un entretien accordé, hier, au média généraliste BFM TV. Par ailleurs, Clarisse Agbegnenou n’a pas cessé de vanter la personnalité de son adversaire. « C’est pour moi une judokate extraordinaire. Une personne qui est aussi forte à l’extérieur qu’à l’intérieur. Elle est superbe » a noté la jeune femme.

Clarisse s’exprime sur l’absence du public durant les JO de Tokyo

Par la même occasion, la championne d’origine togolaise a précisé qu’elle allait se rendre en Slovénie. Cela, dès la fin de la compétition. Et ce afin de rendre visite à son amie, Tina Trstenjak. C’est toujours selon la déclaration de la tigresse faite au média susmentionné.

D’autre part, la sportive française s’est exprimée sur l’absence du public durant les Jeux Olympique. Elle a confié que les joueurs des autres disciplines étaient, quand même, présents pour s’encourager les uns les autres. « J’aurais aimé que la salle soit remplie. Mais je remercie un peu ce moment, car on apprend à se connaître avec les autres sports et à s’encourager ». Il est question là aussi de ce qu’a déclaré la même athlète.

Vous n’êtes pas sans savoir que Clarisse Agbegnenou a dominé Tina Trstenjak au golden score. Cette dernière l’avait pourtant battue sur les tatamis brésiliens en 2016. La judokate et porte-drapeau de la délégation française a décroché ainsi, une médaille d’or. Elle vient s’ajouter à ses cinq (05) titres mondiaux et cinq (05) titres européens.

jean-luc mélenchon femme

Jean-Luc Mélenchon : ses origines au Maroc, femme, âge.. ce qu’il faut savoir

florian philippot blanquer

Florian Philippot tacle Blanquer à propos des lycéens et collégiens non-vaccinés