in

France : un vacciné contre le pass sanitaire détruit les arguments d’une journaliste

france pass sanitaire

France – En se positionnant contre l’obligation du pass sanitaire pour accéder aux lieux de cultures et de loisirs lors d’un débat face à la porte-parole de LREM, un vidéaste politique français qui s’est fait vacciner lève haute sa voix et donne du poids à ses arguments. Insoelite vous raconte tout, ce dimanche 18 juillet 2021. 

Plus d’une semaine après son entrée en vigueur, le certificat numérique Covid européen continue à susciter la réaction des Français. Seulement hier, des milliers de personnes, aux profils très divers, ont manifesté contre sa mise en place. Ayant la même vision des choses, un vidéaste très connu en France, qui a été en plein débat avec la parole-parole de LREM au sujet du fameux pass sanitaire, réussit à détruire les arguments de cette dernière. 

Il s’agit d’Antoine Léaument. Tout a commencé sur le plateau de BFM TV qui s’est réuni autour des annonces du président de la République, Emmanuel Macron, le 15 juillet. Face au porte-parole de LREM, l’homme politique a élaboré des arguments solides contre le caractère obligatoire du pass sanitaire. « L’OMS même nous dit que ce n’est pas une méthode efficace de contraindre », dit-il en préambule. 

« Là, le pass sanitaire, finalement, c’est une contrainte. Vous dites d’un côté aux gens, si vous voulez avoir accès à des libertés, puisqu’il s’agit de libertés, il faut se faire vacciner, mais pour un certain nombre de gens, la vaccination n’est pas une bonne chose. Il y a des gens qui sont contre la vaccination », ajoute-t-il. 

France : « ne pas se faire vacciner est une liberté », indique Léaument

« Ce n’est pas mon cas, moi je me suis fait vacciner. J’y suis allé et j’appelle les gens à se faire vacciner », tient-il à préciser. « Je considère que c’est une méthode efficace pour endiguer l’épidémie, mais il y a des gens qui considèrent que ce n’est pas une bonne chose et ils n’ont pas envie de le faire. Ces gens-là, vous ne pouvez pas tout simplement leur dire, on va vous forcer », argumente-t-il. 

Aux yeux du vidéaste, la vaccination contre la covid-19 est un choix personnel, voire une liberté. « Parce que, si vous dites on va vous forcer, vous renforcez les arguments de ceux qui disent que la vaccination est quelque chose appelé par le gouvernement », dit-il un peu plus loin. 

Arrivé à ce stade, le vidéaste politique français propose une autre méthode. « Ce qu’il faut faire, c’est essayer de convaincre les gens. Par ailleurs, il faut aussi faire en sorte que vous ayez un certain nombre de personnes vaccinées », suggère Léaument. 

« Au bout de 80 % de population vacciner, normalement vous pouvez atteindre ce qu’on appelle le niveau d’immunité collective. Vous n’avez pas besoin de l’intégralité de la population ». C’est ce qu’a indiqué par la suite le même intervenant. 

« Vous ne pouvez pas dire aux gens, vous êtes responsables du fait que nous prenons des décisions contre votre liberté », conclut-il. Face aux arguments forts, mêlant liberté et choix, du vidéaste politique français, la porte-parole de LREM n’a pas pu expliquer sa vision des choses. 

France militaire demande mariage

France : un militaire demande en mariage sa copine en plein défilé du 14 juillet 2021

éric zemmour france immigration

Éric Zemmour estime que « les immigrés décident de la politique d’immigration »